Les films transparents INVISIBILES

Le film de protection thermophormable en vinyle est totalement transparent, à tel point qu’il ne peut pas être décelé à l’œil nu et même, s’il est bien posé au toucher. Sa texture de quelques microns, sa légèreté, le moulage parfait réussi avec la technique « air bubble free » lui donne une apparence de cristal de roche. Il gardera ses caractéristiques de protection pendant de nombreuses années, avec des soins faciles à mettre en œuvre et réguliers : il conservera longtemps sa transparence.

Il existe des films transparents AUTO-CICATRISANT

Le film en vinyle thermoformable (transparent ou pas) posé sur des optiques, une fois rayé par des brosses de nettoyage par exemple retrouve la perfection du cristal en le chauffant au pistolet à air chaud. Et ce en quelques secondes. Ces propriétés auto-cicatrisantes prolongent pendant des années l’aspect cristallin du film transparent placé sur des parties de la voiture exposées aux chocs et aux rayures : feux arrière, optiques, vitres latérales, etc.

Les films transparents pour optiques avant ou arrière de voiture : L’ÉLASTICITÉ

Les propriétés d’élasticité ne sont pas qu’anecdotiques. En effet lors d’un choc par un gravier lancé à 150 km/h, ou d’un insecte un peu lourd écrasé sur le capot lors d’un parcours sur autoroute, le film pour phare de voiture doit être élastique. Cette caractéristique technique autorise l’absorption des chocs.
Petit rappel toujours utile pour les personnes désireuses de connaitre la législation en vigueur : le Code de la route autorise la pose de films de couleur ou transparents sur les optiques. À lire : le n° R-313-2 de ce code dont l’extrait parait dans notre article de blog sur le film pour optique de couleur jaune.
Le covering est une affaire de professionnels qui aiment les voitures et qui respectent les passionnés. Les films vendus par nos soins et que vous choisissez sont adaptés à la pose sur des véhicules de haut de gamme. Il faut savoir qu’un « total covering » parfait sur une voiture prend une semaine, car le professionnel démonte l’ensemble des pièces de la carrosserie avant de les recouvrir. Pour les phares, inutile de vous fatiguer à démonter les verres. Un simple recouvrement, une aspersion avec un liquide savonné côté adhésif, une pose à l’aide d’un pistolet à air chaud et une raclette protégée d’un chiffon, enfin un découpage final au cutter suffit à rendre un travail remarquable. Et comme toujours avec les films : si cela ne vous plait plus, vous ôtez le film pour modifier la couleur.     
En conclusion : même si les optiques sont de plus en plus résistants grâce à leur conception en polycarbonate, ils se rayent et subissent des chocs de gravillons toujours d’un mauvais effet lors de la vente. Aussi la solution de protection par un film transparent est la seule qui vous permette de retrouver des optiques impeccables après des milliers de kilomètres sur la route.